RITMO (méthode similaire à l’EMDR), se libérer du passé


Le RITMO : stimuler dans le cerveau la jonction des émotions et de la mémoire

Le RITMO : stimuler dans le cerveau la jonction des émotions et de la mémoire

Stimuler et débloquer avec le RITMO (méthode similaire à l’EMDR)

Au milieu des années 80, aux Etats-Unis, nait une révolution thérapeutique : c’est l’EMDR ou Eye Movement Desensibilization and Retreatment.

Cette méthode agit sur notre cerveau afin de relancer le processus de traitement de l’information liée au traumatisme pour en modifier la perception, l’intégrer et le dépasser.

J’ai été formée à cette technique particulière, combinaison d’hypnose et d’EMDR : le RITMO (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires).

Le RITMO permet de stimuler, dans le cerveau et tout le corps, la jonction des émotions et de la mémoire. Les stimulations bilatérales peuvent être visuelles, auditives ou kinesthésiques (tapotements sur les mains, les genoux…). Elles ont pour but d’activer les zones du cerveau concernées pour « digérer » un événement « traumatisant » ou débloquer des nœuds émotionnels récents ou anciens.

D’une manière générale, RITMO fait appel à notre capacité naturelle d’auto-guérison grâce à la plasticité de notre cerveau.

En fonction des attentes, cette technique peut être intégrée et utilisée de façon intéressante et déterminante.

D’abord parce qu’elle permet aussi de travailler sur la mise en place et le renforcement de ressources/capacités jusqu’à l’amélioration des compétences ou performances (exemple :  la concentration pour un sportif ou un étudiant).

Mais aussi parce qu’au delà de tout stress post traumatique avéré, cette méthode est formidable pour débloquer/faire circuler tout ce qui coince en nous :

  • une ou des images gênantes qui vous envahissent dans la journée ou au moment de dormir  (visage d’une personne qu’on aime qui va mal, un monstre de cauchemar, une image de film qui nous choqué …)
  • un ou des mots/sons qui se diffusent involontairement et empêche d’agir, de se sentir bien, de profiter du présent (« t’es nul », « de toute façon tu vas encore te planter », « je suis trop bête »…)
  • un ou des sensations physiques douloureuses ou juste envahissantes comme des tensions/des tremblements (sans raison médicale) ou un rougissement/une sensation de froid glacial
  • un ou des émotions inappropriées au contexte comme une peur qui vous saisit dans certains moments ou dans certains lieux. Le RITMO peut efficacement participer à la résolution d’une phobie.

J’utilise cette méthode de façon adaptée avec des enfants (avec leur accord et leur participation active). Les résultats sont très bons sur les peurs ou le manque de confiance.